Quatre enquêtes sur Spinoza

Pina Totaro est une poseuse de questions. Et si admirative qu'elle soit de l’homme Spinoza et de son oeuvre, elle ne les fige jamais, évite bien sûr de les enfermer dans quelque «-isme» que ce soit, forcément simpliste et réducteur, et ’hésite pas à revenir sur les débats et les jugements contradictoires que cet homme et cette oeuvre ont suscit Lire la suite

Elle souligne certes ce qui, de cette pensée, échappe aux contingences du lieu et du temps de sa naissance et de son mûrissement, et ce qui, en elle, nous nourrit encore aujourd'hui. Elle n’en néglige pas pour autant de situer Spinoza dans une histoire complexe, parfois ambiguë, toujours riche. Le «système» spinoziste est une chose. L’atelier de cette pensée-là en
est une autre. C’est dans cet atelier que Pina Totaro nous fait entrer. Par quatre portes distinctes: exégèse, vérité, Christ, politique. Je dis quatre portes distinctes, mais qui toutes quatre nous ramènent au coeur d’un spinozisme vivant, en travail, audacieux et fertile.


Livre broché - 17,00 €

InfoPour plus d'informations à propos de la TVA et d'autres moyens de paiement, consultez la rubrique "Paiement & TVA".

Spécifications


Éditeur
Publications de l'EPHE
Auteur
Pina Totaro,
Collection
Les Conférences de l'EPHE
Langue
français
BISAC Subject Heading
PHI000000 PHILOSOPHY > SOC000000 SOCIAL SCIENCE
Code publique Onix
01 Grand public
CLIL (Version 2013-2019 )
3080 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES, LETTRES
Date de première publication du titre
01 avril 2021

Livre broché


Date de publication
01 avril 2021
ISBN-13
978-2-492861-14-7
Ampleur
Nombre absolu de pages : 178
Code interne
101852
Prix
17,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Sommaire


Préface

Avant-Propos 
Liste des sources et sigles 
Introduction 

Chapitre i
Livre de la Nature et livre de l'Écriture
Chapitre ii
La vérité chez Spinoza
Chapitre iii
Déconstruction et réinterprétation du Christ chez Spinoza
Chapitre iv
Politique, pacte et droits chez Spinoza et chez un spinoziste du xxe siècle 

Conclusion