Les sauniers de la savane orientale

Approche ethnographique de l'industrie du sel chez les Luba, Bemba et populations apparentées (Congo, Zambie)

Depuis des siècles, les sauniers de la savane orientale africaine mettent à profit la saison sèche pour récolter du sel, précieux condiment qui, contenu à l'origine dans l'eau de sources salines, se cristallise avec la sécheresse sur la terre ou sur les végétaux. Cette industrie reste vivace parmi plusieurs communautés congolaises et zambiennes, au sein desquelles l'auteur et ses collaborateurs ont réalisé des enquêtes ethnographiques. Ces enquêtes sont complétées par des sources écrites, qui permettent de reconstituer le développement de l'activité sur presque deux siècles.

Après la présentation des techniques du saunage, l'activité sera recontextualisée dans son tissu social. Le travail du sel apparaîtra ainsi comme un élément important de structuration des «chaînes de sociétés» de l'époque précoloniale et des premières décennies de la colonisation.
Rare, localisé et nécessaire à la survie biologique de l'homme, le sel s'est parfois transformé en une monnaie destinée à des usages tant commerciaux que sociaux.

Les autorités politiques cherchèrent à accaparer cette ressource, que ce soit à travers l'imposition d'un tribut ou, sur le plan symbolique, à travers l'association métaphorique du roi et du sel, les deux se déclinant en termes d'opulence, de médiation et d'échange. Bien que présente à tous les niveaux dont il vient d'être question, la dimension religieuse de l'activité occupera un important chapitre.

Si le travail du sel a perdu le statut central qui était le sien, il reste -ou est devenu - un vecteur important de l'identité de certaines sociétés rurales africaines. Comptant parmi les rares grandes activités collectives qui aient survécu aux transformations imposées par la société coloniale et postcoloniale, le saunage est vécu comme un élément de patrimoine, une dimension qu'il convient de ne pas négliger en regard des perspectives d'industrialisation régulièrement évoquées à propos des salines.

Paperback - In French 18.60 €

InfoFor more information on VAT and other payment methods, see "Payment & VAT".

Specifications


Publisher
Académie royale des Sciences d'Outre-Mer - Koninklijke Academie voor Overzeese Wetenschappen
Title Part
Numéro 4
Title Part
Volume 52
Author
Pierre Petit,
Collection
Mémoires de la Classe des Sciences Morales et Politiques
Language
French
Publisher Category
Economics and Social Sciences > Political and Social Science > Anthropology
Onix Audience Codes
06 Professional and scholarly
Title First Published
2000
Type of Work
Monograph

Paperback


Product Detail
1
Publication Date
05 July 2016
ISBN-13
978-2-35159-166-6
Code
93232
Dimensions
17 x 24 cm
List Price
12.00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


Write a commentary

Contents


Introduction
Prologue
Première question : La connaissance réelle de la peste
Deuxième question : Les causes générales et particulières de l'épidémie
Troisième question : Pourquoi certains sont-ils atteints et non les autres parmi leurs proches ?
Quatrième question : Que sait-on quant à sa propagation ?
Cinquième question : Comment peut-on se prémunir et se protéger ?
Sixième question : Quels traitements doit-on appliquer lorsque l'épidémie sévit ?
Septième question : Ce qui nous vient du législateur (Muḥammad) au sujet de la peste
Huitième question : Quel sens attribuer au ḥadīṯ interdisant d'entrer dans le pays où sévit la peste ou d'en sortir ?
Neuvième question : Quel est le sens des paroles (de Muḥammad) : Pas de contagion, pas de superstition
Dixième question : Comment concilier les deux ḥadīṯ-s